C'est pas mon idée !

samedi 29 février 2020

Alan, le compagnon de santé

Alan
Cette semaine, quelqu'une 😉 me demandait ce que je pensais du trublion de l'assurance santé Alan et, plus particulièrement, en quoi il se distingue fondamentalement des acteurs historiques. Deux jours plus tard, son annonce de l'introduction d'un nouveau service me donne l'occasion de m'attarder sur ce qui fait sa différence.

Au premier abord, le cœur de l'offre d'Alan est solide mais ne se démarque pas significativement de la concurrence. Tout en étant résolument compétitifs, ses prix ne sont pas toujours les moins chers et son niveau de couverture n'est pas nécessairement le plus étendu. La transmission des justificatifs par voie électronique qu'elle propose est désormais la norme et son option de télé-consultation n'est pas inédite. Son excellence opérationnelle est indiscutable… mais n'est-ce pas le minimum à espérer ?

Alors, il faut se tourner vers les petits plus apparemment insignifiants de la plate-forme pour commencer à comprendre la révolution qui est en train de se profiler dans le secteur. Il y eut d'abord la création d'Alan Map, un outil unique permettant à tout un chacun de rechercher un médecin à proximité de sa position, par géolocalisation, en bénéficiant, notamment, d'une visibilité sur ses tarifs et, pour les clients de la startup, d'un éclairage spécifique sur les conditions de remboursement correspondantes.

Dans une lignée similaire, le tout dernier ajout est une fonction de rappel entièrement automatique. Parce qu'il est important, pour une prévention et une protection optimales, de réaliser à intervalles réguliers contrôle dentaires, analyses de dépistage, vaccinations, visites de suivi (en cas d'affections chroniques)…, Alan analyse – après accord explicite de l'utilisateur – les données collectées au fil des indemnisations afin d'anticiper les échéances importantes et émet une notification dès qu'une action est requise.

Rappels Alan

À travers ces initiatives, se dessine une vision originale de la protection santé, selon laquelle il n'est plus seulement suffisant de prendre en charge les dépenses médicales (de la manière la plus efficace possible). Pour la performance de la compagnie autant que pour la qualité de vie de ses assurés, il convient désormais de fournir à ces derniers un véritable compagnon de proximité, toujours disponible, afin de répondre à leurs questions dès qu'elles surgissent, et éminemment proactif, dans toutes les circonstances où il paraît nécessaire de leur prodiguer des recommandations pertinentes.

À l'œuvre, on retrouve la même transformation qui affecte tous les domaines d'activité les uns après les autres. D'un côté, les consommateurs demandent des solutions simples, réactives, contextuelles, personnalisées qui les assistent dans leur quotidien et ne se contentent plus de leur apporter un service ponctuel. De l'autre, de nouveaux entrants conçoivent des approches centrées sur le client, en appréhendant l'ensemble de leurs attentes, au-delà des modèles traditionnels, et en exploitant les technologies pour les combler. Le résultat sera, à terme, une réinvention de l'assurance santé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)