C'est pas mon idée !

lundi 5 décembre 2022

Une carte qui parle pour les déficients visuels

Thales
Pour la plupart d'entre nous, le paiement par carte est un geste simple, que nous effectuons sans y penser des dizaines de fois par mois. Pour les personnes souffrant de handicap visuel, en revanche, les obstacles transforment l'expérience en défi permanent. Heureusement, des solutions émergent, dont celle que Thales concocte avec Handsome.

Plus d'un demi-siècle après son invention et alors qu'elle est devenue un outil universel (dans les pays développés), la carte bancaire commence juste, depuis ces deux ou trois dernières années, à prendre en compte les exigences d'accessibilité pourtant critiques pour une partie de la population. L'ajout d'une encoche (afin de faciliter sa prise en main) ou l'inscription des identifiants en braille (pour les achats en ligne) apportent ainsi une aide bienvenue en amont de l'usage. Mais quid de l'exécution des transactions ?

Voilà justement où l'idée de la jeune pousse française Handsome, désormais certifiée par Visa et Mastercard, entre en jeu. En l'occurrence, il s'agit d'équiper la carte de capacités de communication avec le smartphone de son porteur, via une interface Bluetooth. Dès son introduction dans le terminal du commerçant, une application dédiée se charge de lui transmettre, oralement, les informations importantes de son opération, en temps réel : montant à régler, confirmation de saisie correcte du code secret, acceptation finale.

Au-delà de l'inclusivité par principe, l'objectif visé est de redonner aux individus concernés leur entière autonomie dans leur vie quotidienne. Avec ce système, ils disposent des mêmes opportunités que tout le monde, en particulier celle de détecter les erreurs de saisie… voire les abus et fraudes que des marchands indélicats n'hésitent pas à commettre quand l'occasion se présente. Incidemment, d'autres catégories de handicap (dyslexie, autisme…) pourraient potentiellement bénéficier de ces avantages…

Thales – Une carte de paiement qui parle

Si, depuis plusieurs mois, Handsome distribue directement un compte de paiement accompagné de sa carte parlante, sa nouvelle collaboration avec Thales (par l'intermédiaire de sa filiale spécialisée Gemalto) devrait permettre de passer à l'échelle industrielle. Plusieurs grandes enseignes françaises seraient aujourd'hui sur les rangs pour un prochain déploiement auprès de leurs clients déficients visuels (le Crédit Agricole et Société Générale sont déjà affichés comme soutiens de la jeune pousse).

À l'inverse des précédentes « innovations » (fort lucratives pour les institutions financières) implémentées autour de la carte de paiement, celle-ci constitue un indéniable progrès pour ses utilisateurs. Se pose toutefois la question habituelle dans ce domaine : ces efforts d'accessibilité n'arrivent-ils pas un peu tardivement, au vu de l'évolution des pratiques vers le sans-contact… notamment sur le téléphone ? Une déclinaison du mécanisme au cœur des porte-monnaie mobiles serait fort pertinente !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)