C'est pas mon idée !

lundi 28 juin 2021

Teamstarter stimule l'innovation participative

Teamstarter
Qu'il s'agisse de transformer l'entreprise ou, plus prosaïquement, de développer l'engagement de ses salariés, les boîtes à idées et autres concours d'innovation ont connu leur heure de gloire… avant de tomber en désuétude, faute de résultats probants. Avec sa plate-forme originale, Teamstarter souhaite donner une seconde chance au concept.

Fondamentalement, le principe d'origine est sans conteste d'une immense valeur pour toutes les organisations : demander à tout un chacun de participer à l'effort collectif d'amélioration des processus, de création de nouveaux produits ou, dans un registre différent, de protection de l'environnement représente un moyen de favoriser la cohésion du groupe et d'ancrer une culture de collaboration tout autant que de faire progresser l'innovation grâce à la créativité, l'ingéniosité et les talents de l'ensemble des effectifs.

Malheureusement, les démarches pratiques mises en œuvre accumulent généralement des maladresses néfastes à l'atteinte des objectifs désirés. En particulier, l'absence de décision ferme de réalisation des meilleurs projets présentés, assortie d'un budget adéquat, avant leur lancement, conduit fréquemment à conclure sur une liste de lauréats, sans suite concrète (immédiate) pour les solutions qu'ils ont soumises. L'impact sur la motivation des contributeurs est alors désastreux et totalement contre-productif.

Voilà justement le point principal que cible Teamstarter. Au cœur de son approche figure un espace en ligne conçu comme une authentique plate-forme de finance participative : le ou les porteurs y exposent leur proposition, accompagnée d'une estimation de son coût d'exécution (qui devrait cependant être validée). Tous les employés, qui ont reçu au préalable une somme fixe de la part de l'entreprise, allouent alors leur cagnotte à leurs projets préférés et ceux qui rassemblent le montant demandé sont mis en chantier.

Teamstarter

Dans un contexte professionnel où la confiance n'est pas encore clairement établie autour des stratégies d'innovation (ce qui est hélas souvent le cas, même quand il n'existe pas de passif), la clé de ce modèle est la certitude qu'une idée correctement ficelée et capable de séduire ira jusqu'à son terme. Incidemment, et au-delà de ce premier enjeu, il offre également un second bénéfice crucial, pour la promotion de l'esprit d'équipe et la transparence de l'organisation, en impliquant tout le monde dans la sélection finale.

Il n'est pas question avec un tel système participatif d'enclencher la prochaine transformation radicale de l'entreprise. En revanche, il se prête parfaitement aux optimisations incrémentales ou aux petits plus de la vie quotidienne (pour les salariés, les clients ou l'écosystème) que les collaborateurs sont évidemment les mieux placés pour imaginer. L'utilisation de Teamstarter par le Crédit Mutuel du Sud-Ouest en est une excellente illustration, pour des résultats appréciés en termes de cohésion interne.

Dans notre époque de changement perpétuel et accéléré, il est essentiel de capitaliser sur toutes les opportunités de progresser et les salariés en recèlent une énorme réserve, qui ne demande qu'à être explorée. En parallèle, les exigences d'adaptation des mêmes individus à de nouveaux métiers et à de nouvelles compétences sont autant de défis que l'adoption de solutions stimulant les « pas de côté » peuvent aider à appréhender. Dans cette perspective, la vision défendue par Teamstarter constitue une option attractive.

1 commentaire:

  1. Teamstarter remporte le premier prix Next Innov 2021 organisé par Banque Populaire avec Maddyness.

    RépondreSupprimer

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)